• Ami

     

    Au combien sur le chemin, l'Ami est un bien précieux.
    Dans la douceur et la chaleur de sa présence
    nous trouvons vraiment la force de Vivre notre chemin.

     

    Mais une véritable Amitié n'est pas facile à trouver,
    car elle doit se vivre dans la plus belle et grande transparence.
    Lorsqu'on a la chance de la rencontrer, de la vivre,
    on voit alors naître dans notre coeur la plus jolie des fleurs,
    et dans son calice de lumière on peut trouver la clef d'un monde merveilleux,
    un monde où les larmes  de la Vie se cristallisent en poésie.

     

    Puissiez-vous connaître ce bonheur!

     

    Mais si un jour la Vie dépose dans votre cœur,
    une pluie acide et fait souffrir puis mourir cette fleur que vous chérissiez tant,
    puissiez-vous voir à travers cet étrange présent
    qui n’est pour vous que profondes et grandes douleurs,
    la plus belle de Ses offrandes.
    Car si un vent glacial emporte cette fleur vidée de sa substance,
    et forme ainsi un éclat, il vous ouvre aussi la plus lumineuse des portes.

     

    Alors puissiez-vous sentir dans votre coeur, au delà de vos souffrances,
    la présence toujours vivante de votre Ami, la présence de votre Amour pour Lui !

     

    Puissiez-vous vous laisser remplir de cet Amour et vous inonder en Lui,
    et ainsi pouvoir franchir cette Porte.

     

    Car à l’intérieur, là où cette Fleur a offert toute son essence,
    vous découvrirez le plus beau des fruits :

     

    un Fruit de Lumière ! le Fruit de l’Amen !

     

    Puissiez vous connaître ce grand et profond bonheur!

     

    Puissiez-vous un jour parvenir à Le cueillir et vous délecter de Son grand festin,
    dans un retour vers le UN ! 

     

     

     

    Source: Natacha K ...www.lespasseurs.com


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :